Théorème de Thalès

Un peu d'histoire

Ce théorème est nommé d'après Thalès de Milet, scientifique, philosophe et mathématicien de la Grèce Antique1.

C'est sous l'appellation "Théorème de Thalès" qu'il est connu et enseigné dans la plupart des pays Européens et Méditerranéens.
Cependant, dans les pays anglophones et en Allemagne, ce résultat est connu sous le nom de théorème d'intersection2.

On retrouve les premières traces d'une connaissance du théorème ou d'un substitut proche au IIè millénaire av. J.-C, à l'Age du bronze3, à la fois en Égypte Antique4 et en Mésopotamie5 dans la civilisation babylonienne.


Notes :

  1. Grèce Antique : Renvoie à la civilisation des peuples de langue et de culture grecques durant l'Antiquité.
  2. Théorème d'intersection : Autre appellation du Théorème de Thalès évoquant les mêmes propriétés géométriques.
  3. Age du Bronze : Période de la Protohistoire caractérisée par l’usage de la métallurgie du bronze.
  4. Egypte Antique : Renvoie à la civilisation des peuples de langue et de culture egyptiennes durant l'Antiquité.
  5. Mésopotamie: Région correspondant pour sa plus grande part à l'Irak actuel.

Afficher plus de détails